Auteur : Jan Lucht

Une nouvelle alliance contre les initiatives agricoles extrêmes

La Communauté d’intérêt avenir de la protection des plantes et economiesuisse unissent leurs efforts pour combattre les initiatives agricoles extrêmes. Ces initiatives entraînent une hausse des prix pour les consommatrices et consommateurs, mettent en péril la production régionale et portent préjudice à des pans entiers de l’économie suisse. De plus, elles entravent l’innovation dans le domaine de la protection phytosanitaire durable. (suite…)

Conférence Agroscope 2020: durabilité et protection végétale – des innovations pour l’agriculture

Les exigences concernant la protection des végétaux sont en constante augmentation. L’objectif est de soutenir la production alimentaire locale tout en améliorant le développement durable de l’agriculture. La conférence Agroscope 2020 sur la durabilité a montré des approches innovantes très prometteuses, mais aussi les difficultés liées au développement de méthodes de substitution.

(suite…)

Antagoniste naturel contre champignon nuisible : les produits biologiques toujours plus importants pour la protection des plantes

Les principes actifs biologiques jouent un rôle de plus en plus important dans la protection des plantes. Tant la recherche publique que les entreprises développent des solutions innovantes. Les chercheurs d’Agroscope montrent comment un champignon peut réduire la contamination des céréales par des mycotoxines.

(suite…)

L’agriculture bio peut mettre le climat en danger

Bien qu’ils soient plus coûteux, les produits biologiques sont considérés comme particulièrement respectueux de l’environnement. De récentes recherches montrent toutefois que la conversion à l’agriculture bio peut accroître la production de gaz à effet de serre. Dans l’évaluation des systèmes agricoles, une vision holistique s’impose donc.

(suite…)

Abeilles mellifères: des pertes “ordinaires” pour l’hiver 2018-2019; aucun effet perceptible de l’interdiction des néonicotinoïdes

Le fantôme de la mortalité des abeilles domestiques hante la population depuis plusieurs années. Pour sauver ces précieux hyménoptères, l’utilisation de produits phytosanitaires à base de néonicotinoïdes a été interdite à partir de 2013. Pourtant, aucun avantage perceptible n’en a résulté pour leurs populations.

(suite…)